Buchs Orthopédie 1630 Bulle

arrière-pied

Arthrite

PolyarthriteL'arthrite est une inflammation aiguë ou chronique des articulations. Elle peut être d’origine rhumatismale ou infectieuse. Si plusieurs articulations sont touchées, on parle de polyarthrite. Les articulations sont en générales de couleur rouge et gonflées. Les douleurs se caractérisent par de grosses courbatures.

Produits correspondants :

 

Arthrodèses de la cheville

L’articulation de la cheville peut être usée ou détruite par plusieurs causes dont la plus courante est l’arthrose.
La manière chirurgicale de bloquer une ou plusieurs articulations afin de les soulager est appelée arthrodèse. Malgré cette opération, un chaussage orthopédique est souvent nécessaire car le pied ne travaille plus de façon naturelle.

Produits correspondants :

 

Arthrose

L’arthrose est une maladie qui touche les articulations. Il s’agit d’une usure non-inflammatoire du cartilage. C'est la maladie articulaire la plus courante. Les premiers symptômes apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, mais la maladie commence souvent bien plus tôt. Elle est caractérisée par des douleurs mécaniques et la difficulté à effectuer des mouvements.
Dans le pied, l’arthrose peut toucher toutes les articulations. En général elle atteint les articulations des orteils, du cou-de-pied ou de la cheville.

Produits correspondants :

 

Diabète généralité

Le diabète est une maladie qui ne se guérit pas, mais que l’on peut traiter et contrôler. Il est causé par un manque ou un défaut d'utilisation de l’insuline.
Les premiers signes sont une augmentation de la production d'urine et, généralement, une soif excessive.
On distingue deux groupes de diabète ; le diabète sucré et le diabète insipide. Le diabète sucré comprend le diabète de Type I, le diabète de Type II, le diabète de la femme enceinte et le diabète du nouveau-né.
Dans notre profession c’est le Diabète de Type II qui est le plus fréquent et qui nécessite une attention toute particulaire. En effet, il existe deux principales complications qui sont lié à la maladie : la neuropathie et les maladies cardio-vasculaires. Ces troubles peuvent en effet avoir des répercutions irréversibles sur le pied si ils ne sont pas contrôlés régulièrement.

Différence de longueur de jambe

Les causes de ces différences de longueur de jambe sont multiples. Elles peuvent être de naissance, post-traumatiques ou suite à une intervention chirurgicale, par exemple suite à la pose d’une prothèse de hanche. Le côté opposé est régulièrement surcharger et devient pathologique.

Si la différence de longueur est minime, entre 4mm et 8mm, une talonnette ou un support de compensation est inséré à l’intérieur de la chaussure de manière amovible. Au-delà, la compensation sera travaillée sous la semelle de la chaussure. Pour les grandes différences de longueur de jambe, au-delà de 70 mm, il est conseillé de fabriquer une chaussure orthopédique sur mesure ou une orthèse de compensation pour des raisons de poids et d’esthétisme.

Produits correspondants :

 

Entorses de la cheville

L’entorse de la cheville est une lésion ligamentaire plus ou moins important qui touche un ou plusieurs des ligaments de l'articulation de la cheville. Certain type de pied, comme le pied varus, favorise l’instabilité de la cheville et donc les entorses.Entorse Laurane.JPG

Dans la grande majorité des cas, l’entorse touche le côté externe de la cheville. Celle-ci nécessite une immobilisation variable selon les cas.

En revanche, si l’entorse touche la partie intérieure de la cheville, un chaussage adapté est important même après la guérison de l’entorse.

Produits correspondants :

 

Epine calcanéenne ou éperon

épineL’épine calcanéenne ou éperon calcanéun est une excroissance osseuse, en forme de pointe, située sous le talon. Elle est due à la calcification des tendons de la plante du pied.
Les premiers symptômes sont des douleurs très vives le matin au lever, avec une sensation locale de déchirure au talon. Au fil du temps, elle peut irradier sous le pied et le long du mollet.

Produit correspondant :

 

Instabilité chronique de la cheville

L’instabilité chronique de la cheville est l’impression que la cheville lâche et que l’on ne la contrôle plus. Les causes de l’instabilité peuvent être multiples ; hyperlaxitée ligamentaire, séquelle d’AVC, parésie et paralysie, surpoids... Outre le sentiment d’inconfort qu’elle engendre, l’instabilité chronique de la cheville peut endommager sérieusement toutes les articulations, ainsi que les tendons et les ligaments.

Produits correspondants :

 

Mal perforant

Un mal perforant est une atteinte du pied caractérisée par une ulcération de la face plantaire. Le caractère indolore de cet ulcère favorise l'aggravation. Ces maux résultent de problèmes circulatoires locaux et sont souvent le résultat de la neuropathie et l’artériopathie. Les personnes les plus touchées sont donc les diabétiques. Une prise en charge médicale est urgente. Les cas les plus graves peuvent aboutir à une amputation partielle ou totale du pied ou de la jambe.

Produits correspondants :

 

Maladie de Sever

La maladie de Sever est un trouble de la croissance de l’os du talon. Elle se déclare chez l’enfant de 9 à 15 ans.
L'enfant souffre d'une sensibilité au touché et se plaint d'une douleur derrière le talon qui s'accentue au cours de la marche et diminue au repos.
Les douleurs sont locales au niveau de l'insertion du tendon d'Achille sur le talon. Elles peuvent irradier la plante du pied et l’extérieur du talon.

Produit correspondant :

 

Maladies cardiovasculaires

maladie cardiovasculaire
Le diabète favorise le vieillissement prématuré des artères et accélère le processus d’athérosclérose. Cette dernière est l'origine de la plupart des problèmes cardiovasculaires, comme l'accident vasculaire cérébral (AVC) et crise cardiaque.
 
L'artériosclérose se caractérise par une dégradation des vaisseaux sanguins. Leurs parois se gorgent de calcaire, perdent leur élasticité et leur diamètre se rétrécie de plus en plus. Par conséquent, le sang ne peut plus circuler correctement.
 
Cette mauvaise circulation sanguine complique donc l’arrivée du sang nécessaire pour réparer la peau au niveau des zones du corps touchées par des lésions, des infections fongiques ou des plaies.
Une guérison plus lente des blessures, y compris les coupures, écorchures et cloques, peut devenir problématique si elle affecte les pieds d’une personne diabétique. Puisque si elle n'est pas traitée correctement, cela augmente le risque d'amputation.
 
Les personnes atteintes de diabète doivent vérifier leurs pieds tous les jours et doivent signaler immédiatement tout signe de lésion à leur médecin. Un chaussage adapté est donc primordiale.
 

Neuropathie

La neuropathie est une complication très fréquente chez les diabétiques. Il s’agit de la destruction de la myéline qui entoure les nerfs et qui a un rôle majeur dans la conduction de l'influx nerveux.

La neuropathie périphérique atteint tout le système nerveux pacifique, on l’appelle aussi polyneuropathie. Elle touche principalement les diabétiques mais aussi les alcooliques et les personnes atteintes de VIH. C’est également une séquelle courante dans le traitement de certain cancer ainsi que dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

Les symptômes sont la perte partielle ou totale de sensibilité, des fourmillements, des douleurs et des crampes.

Comme le patient n’a plus de sensibilité dans les pieds, il ne peut pas se rendre compte s’il y a un conflit dans sa chaussure. Le risque de blessure est donc très grand. C’est pourquoi, il est important d’avoir un chaussage adapté ainsi qu’un contrôle quotidien de ses pieds.

Oedème

LyphoedêmeL’œdème est causé principalement par de la rétention d'eau et une mauvaise circulation du sang. Lorsque les veines perdent en tonicité et en élasticité, le sang stagne et ne peut s'échapper vers les tissus, ce qui provoque le gonflement.
Les femmes enceintes ont souvent les pieds gonflés, surtout en fin de grossesse. L'hygiène de vie peut également être en cause. Une mauvaise alimentation, avec un excès de sel peut provoquer de la rétention d'eau, et un gonflement des pieds. Le port de chaussure du commerce est parfois impossible quand l’œdème est persistant.

Produits correspondants:

 

Parésie et paralysie

La parésie est caractérisée par un déficit moteur qui provoque une perte partielle des capacités motrices d’un membre. Celle-ci peut toucher un ou plusieurs muscles. La parésie est parfois transitoire.
La paralysie ou paraplégie, quant à elle, est caractérisée par la perte totale de motricité d’un ou plusieurs membres.
Ces deux pathologies peuvent survenir des suites d’un accident, d’un AVC ou sont lié à la sclérose en plaque ou au Charcot-Marie-Tooth par exemple. Dans certain cas, une spasticité peut apparaitre et rendre le port de chaussure du commerce impossible malgré une orthèse adaptée.

Produits correspondants :

 

Pied Bot

Le pied bot ou pied en invertion est une déformation qui regroupe trois déviations du pied ; l’adduction de l’avant-pied, le varus et l’équin de la cheville.

Il faut distinguer le pied bot congénital et le pied bot acquit.

Le pied bot congénital est dû au mauvais positionnement du fœtus qui entraîne ce type de déformation. Le pied est coincé dans cette position et la croissance est modifiée. Souvent un pied bot bilatéral est d’origine génétique. Actuellement, les nouvelles techniques de prises en charges à la naissance permettent d’obtenir d’excellents résultats.

Dans le cas d'un pied bot aquit, celui-ci apparaît dans un statut pathologique plus général. Il peut être d’origine neurologique ou post-traumatique par exemple.

Le moyen auxiliaire dépendra donc du degré de la déformation.

Produits correspondants :

 

Pied valgus

pied valgusLe pied valgus est une déviation de la cheville sur l’intérieur. Selon l’ampleur, ce valgus de cheville peut entrainer des pathologies plus ou moins importantes quand il est associé à un pied plat ou un pied creux, par exemple ; tendinopathie, fasciite plantaire, Hallux Valgus, hyperkératoses...
Le moyen auxiliaire dépendra donc du type de pathologies associées à cette déformation.

Produits correspondants :

 

Pied varus

Le pied varus est une déviation de la cheville sur l’extérieur. Selon l’ampleur, ce varus de cheville peut entrainer des pathologies plus ou moins importantes quand il est associé à un pied plat ou un pied creux, par exemple ; tendinopathie, entorses de la cheville, instabilité chronique de la cheville, hyperkératoses...

Le moyen auxiliaire dépendra donc du type de pathologies associées à cette déformation.

Produits correspondants :

 

Syndrome de Haglund

HaglundLe syndrome de Haglund est malformation de l'os du talon qui est très proéminant à l’arrière et qui entraine une inflammation du tendon d'Achille au contact de la chaussure.
Les douleurs apparaissent avec le frottement contre le contrefort de la chaussure. Les seules alternatives conservatrices sont l’adaptation du contrefort de la chaussure et l’ajustement de la hauteur du talon qui diminuent ainsi les frottements.

Produit correspondant :

 

Tendinopathies

tandinopathie achilleLa tendinopathie est le terme pour désigner les pathologies qui entraînent la souffrance d'un tendon. Elles peuvent être ponctuelles ou chroniques.

La cause principale est la stimulation trop importante des muscles par des mouvements répétés, des traumatismes, mais aussi des pathologies inflammatoires ou des mauvaises positions statiques.
Elles provoquent une inflammation des tendons, voire dans certains cas, leur rupture.
Selon le pied, certains tendons sont plus concernés par ce trouble, par exemple: les tendons du tibial antérieur et postérieur, le court et long péronier et le tendon d’Achille.

Le moyen auxiliaire dépendra donc du type de pied et de la pathologie correspondante.

Produits correspondants :

 
 

RUE DU MARCHÉ 18-20
1630 BULLE

T 026 912 72 13
F 026 913 78 38


CONTACT
 

Horaires

LUNDI
13:30-18:15

MARDI-VENDREDI
08:00-12:00
13:30-18:15

SAMEDI
08:00-12:00