Buchs Orthopédie 1630 Bulle

Diabète

Diabète généralité

Le diabète est une maladie qui ne se guérit pas, mais que l’on peut traiter et contrôler. Il est causé par un manque ou un défaut d'utilisation de l’insuline.
Les premiers signes sont une augmentation de la production d'urine et, généralement, une soif excessive.
On distingue deux groupes de diabète ; le diabète sucré et le diabète insipide. Le diabète sucré comprend le diabète de Type I, le diabète de Type II, le diabète de la femme enceinte et le diabète du nouveau-né.
Dans notre profession c’est le Diabète de Type II qui est le plus fréquent et qui nécessite une attention toute particulaire. En effet, il existe deux principales complications qui sont lié à la maladie : la neuropathie et les maladies cardio-vasculaires. Ces troubles peuvent en effet avoir des répercutions irréversibles sur le pied si ils ne sont pas contrôlés régulièrement.

Mal perforant

Un mal perforant est une atteinte du pied caractérisée par une ulcération de la face plantaire. Le caractère indolore de cet ulcère favorise l'aggravation. Ces maux résultent de problèmes circulatoires locaux et sont souvent le résultat de la neuropathie et l’artériopathie. Les personnes les plus touchées sont donc les diabétiques. Une prise en charge médicale est urgente. Les cas les plus graves peuvent aboutir à une amputation partielle ou totale du pied ou de la jambe.

Produits correspondants :

 

Maladies cardiovasculaires

maladie cardiovasculaire
Le diabète favorise le vieillissement prématuré des artères et accélère le processus d’athérosclérose. Cette dernière est l'origine de la plupart des problèmes cardiovasculaires, comme l'accident vasculaire cérébral (AVC) et crise cardiaque.
 
L'artériosclérose se caractérise par une dégradation des vaisseaux sanguins. Leurs parois se gorgent de calcaire, perdent leur élasticité et leur diamètre se rétrécie de plus en plus. Par conséquent, le sang ne peut plus circuler correctement.
 
Cette mauvaise circulation sanguine complique donc l’arrivée du sang nécessaire pour réparer la peau au niveau des zones du corps touchées par des lésions, des infections fongiques ou des plaies.
Une guérison plus lente des blessures, y compris les coupures, écorchures et cloques, peut devenir problématique si elle affecte les pieds d’une personne diabétique. Puisque si elle n'est pas traitée correctement, cela augmente le risque d'amputation.
 
Les personnes atteintes de diabète doivent vérifier leurs pieds tous les jours et doivent signaler immédiatement tout signe de lésion à leur médecin. Un chaussage adapté est donc primordiale.
 

Neuropathie

La neuropathie est une complication très fréquente chez les diabétiques. Il s’agit de la destruction de la myéline qui entoure les nerfs et qui a un rôle majeur dans la conduction de l'influx nerveux.

La neuropathie périphérique atteint tout le système nerveux pacifique, on l’appelle aussi polyneuropathie. Elle touche principalement les diabétiques mais aussi les alcooliques et les personnes atteintes de VIH. C’est également une séquelle courante dans le traitement de certain cancer ainsi que dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

Les symptômes sont la perte partielle ou totale de sensibilité, des fourmillements, des douleurs et des crampes.

Comme le patient n’a plus de sensibilité dans les pieds, il ne peut pas se rendre compte s’il y a un conflit dans sa chaussure. Le risque de blessure est donc très grand. C’est pourquoi, il est important d’avoir un chaussage adapté ainsi qu’un contrôle quotidien de ses pieds.
 

RUE DU MARCHÉ 18-20
1630 BULLE

T 026 912 72 13
F 026 913 78 38


CONTACT
 

Horaires

LUNDI
13:30-18:15

MARDI-VENDREDI
08:00-12:00
13:30-18:15

SAMEDI
08:00-12:00